Jour 4
« Quand un gros de chasseurs accule le lion
au cercle de la mort,
la bête n’a pas plus d’angoisses et de craintes que n’en avait Pénéloppe
quand sur ses yeux tomba le plus doux des sommeils.
Les membres détendus, la tête renversée, Pénéloppe dormait. »
Chant 4. Mnèstèron loxos
Et ce soir je ne vais pas faire autre chose…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.