L’Odyssée Chant XX.
La nuit.
Ulysse ne trouve pas le sommeil et soulève chaque écueil de son désir de vengeance.
Pénélope, non loin, se réveille et souhaite sa propre mort. Comme solution à toutes ses tristesses.
L’aurore, aux doigts de rose.
Le porcher Eumée arrive, puis Mélanthéus, le chevrier, et enfin, Philoéthios, le gardien des bœufs. (Ils semblent bien être les protagonistes les plus importants du récit après Télémaque et Pénélope…)
Tout se met en place pour le concours de l’arc. On continue d’humilier le vagabond.
Des signes fantastiques désorientent certains.
Mais les prétendants, une bonne centaine, restent là.
Le plus clairvoyant s’en va. Il est seul.
Pénélope se pointe… cliffhanger !
C’est dimanche pour moi. Je peux me reposer aussi.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.