Chant 13. Transition.
Ulysse vient de terminer le récit de son Odyssée aux Phéaciens. (le récit : chants 9-10-11-12). Ils sont sous le charme. Ravis d’aider Ulysse, le roi lève un impôt sur l’ensemble de la population, afin d’assurer à Ulysse un trésor pour son retour en Ithaque. Et aussitôt, ils mettent un navire à la mer et ramène Ulysse. Est-ce le récit du premier impôt ? Que payera-t-il ?
Les Phéaciens laissent Ulysse sur une plage d’Ithaque, endormi.
Ulysse se réveille dans une brume, ne reconnaît rien.
Un jeune berger le découvre. C’est, en fait, Athéna, qui comme toujours prend des traits quotidiens. Le dialogue s’engage. D’abord Ulysse ment. Mais Athéna sait tout. Elle lui révèle comment jamais elle ne l’a abandonné. Puis le met en garde pour son retour auprès de Pénélope. Stratégie est mise en place : c’est dans une peau de cerf qui donne le sentiment d’un clochard qu’Ulysse fera route vers chez lui. Et les trésors laissés par les Phéaciens seront cachés tant qu’il faudra. Pauvres Phéaciens bien mal payés par Poséidon. Le dieu les foudroie à leur retour. Aider Ulysse n’est pas sans conséquence.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.